Imprimer cette page
vendredi, 09 avril 2021 19:58

Frans Beerkens et Axel Martens (Solidfloor)

à la gouche Mr. Frans Beerkens et à la droite Mr. Alex Martens à la gouche Mr. Frans Beerkens et à la droite Mr. Alex Martens

Solidfloor (la marque de Fetim Group), qui a emménagé dans un centre de distribution ultramoderne à Amsterdam, présente à l'occasion des célébrations du centenaire de Fetim la nouvelle collection Centenial. Cette collection, développée par le brand manager Axel Martens, propose une large gamme de revêtement de sols.

En plus du lancement de la nouvelle collection, Solidfloor a intensifié sa collaboration avec ses clients parqueteurs et a progressé sur la voie de la digitalisation. Un nouveau site web et un portail de commande ont également été créés, de même qu'un nouveau tarif et une application qui permet au revendeur ou au poseur de prendre une photo de la pièce et d'y projeter tous les produits Solidfloor. Outre les produits en bois existants, Fetim propose une gamme complète de sols stratifiés et LVT. Nous avons donné la parole à Frans Beerkens (à gauche sur la photo) et Axel Martens.

"Au Benelux, le marché a évolué beaucoup plus rapidement que prévu ces dernières années, passant du parquet en bois aux sols LVT. Cela s’explique principalement par le phénomène du chauffage par le sol. On prétend en général que le parquet n'est pas compatible avec le chauffage au sol, ce qui n'est d'ailleurs pas vrai, c’est pourquoi les gens cherchent donc un autre produit, en l'occurrence le LVT."

"Même si nous sommes de grands fans du bois, nous ne pouvons cependant pas fermer les yeux sur cette tendance. C'est pourquoi nous nous sommes lancés dans le LVT avec Solidfloor, que nous avons intégré de façon accélérée dans notre offre à côté de la gamme de parquet HEAT. Pour ce LVT, nous avons opté pour un support en SPC stable qui résout les problèmes traditionnels de l'ancien PVC. Le PVC avait tendance à fortement réagir aux fluctuations de température, mais grâce au SPC, cela fait partie du passé. C'est aussi la raison pour laquelle, pour la génération actuelle des revêtements de sol en PVC Solidfloor, la couche supérieure est constituée de PVC et le reste d'un composite pierre-plastique."

"Nous avons constaté que les clients ont été très vite séduits. Si les négociants en parquet traditionnels juraient qu'ils ne vendraient ou ne poseraient jamais un sol en PVC il y a un an, nous constatons aujourd'hui que certains d'entre eux réalisent déjà 30% de leur chiffre d'affaires grâce aux sols LVT. Ils s’adressent donc aux spécialistes en agencement d’intérieur, où le LVT se taille déjà une part de 80 à 90%. Et quand le client demande, il faut répondre; c'est aussi simple que cela."

"En ce qui concerne le produit proprement dit, nous constatons une tendance particulièrement frappante: le passage des planches normales aux bâtons rompus peut être qualifié d’énorme, ceux-ci représentent désormais facilement 50% de tous les revêtements de sol posés. Les décors sont de plus en plus réalistes, et la demande est forte, tant en nouvelle construction qu’en rénovation. Et cela n’a rien d’étonnant: Le LVT peut être posé partout, même dans les projets ou dans les cuisines, parce que ce produit est tout simplement très résistant à l'eau."

"Pour la pose, nous offrons deux possibilités: des sols PVC ‘dry back’ collés au support et des sols PVC flottants avec un système à encliqueter, avec des éléments de sol qui font souvent maximum 2,5 mm d’épaisseur. Nous remarquons que la pose collée continue malgré tout de faire recette, ce qui s’explique principalement par les bruits de pas plus atténués, même si ces bruits de pas sont en soi beaucoup moins intrusifs qu'avec du stratifié."